quentin-van-der-vennet-modif-ines

LA COMPAGNIE LA TETE A L ENVERS 

Une compagnie qui veut vous mettre le cœur à l’endroit !

« La tête en bas, on voit le monde à l’envers, et puisque le monde vit à l’envers, ça remet les choses en place. L’image qu’on nous donne du monde étant à l’envers, c’est cul par dessus tête qu’on commence à avoir une vue plus juste des choses. On est au moins en position de les reconsidérer. Sans que ce soit la tête qui commande. » Claude Régy

 

La Tête à l’Envers c’est quoi ?
Une compagnie.
Une compagnie de théâtre.
Du Théâtre pour petits et grands, pour des grands qui ont gardé leur âme d’enfant, et leurs enfants et petits-enfants, qui ont envie d’être considérés comme des grands.

La Tête à l’Envers c’est qui ?
Au départ, c’est Anne-Claire Van Oudenhove, Stéphanie Mangez et Melissa Leon Martin.
Mais c’est aussi une foule d’artistes talentueux qui ont collaborés au fil des créations : Clément Papin, Cécile Balate, Benoit Lavallard, Bertrand Monette, Gilles Abel, Jasmina Douieb, Emmanuel Guillaume, Sylvianne Besson, Boriana Todorova, Julien Collard, Perrine Langlais, Natacha Belova, Adélaide Huet, et bien d’autres. Hé oui, le théâtre est une aventure collective et il en faut du monde pour créer un spectacle !

Et donc ces spectacles, ça parle de quoi ?
L’envie, au départ, c’est de créer des spectacles ludiques qui soient également des invitations à prendre du recul. Des spectacles qui permettent d’évoquer des moments forts de l’enfance, des moments où on apprend par l’expérience ce qui ne s’apprend pas dans les livres.

Et à part les spectacles ?
Il y a aussi un festival : Le Cocq’Arts Festival.
C’est une semaine de la jeune création qui a lieu au Petit Théâtre Mercelis au mois de juin, que nous cogérons avec la Bête Noire et la compagnie Debout Sur le chaise, et le service culture de la commune d’Ixelles.

Mais encore ?
Des lectures aussi. Des ateliers créatifs.

Et la suite ce sera quoi ?
On n’a évidemment pas de boule de cristal, mais on a envie de continuer de créer, de voyager avec nos spectacles, on a envie d’aller à la rencontre de publics divers, envie de susciter le débat. Mais on ne va pas révéler tous les projets !

La compagnie la Tête à l’Envers est également membre  de la CTEJ et de l’ASSITEJ.

Extraits : « En voilà trois qui croquent le théâtre à pleines dents. N’ayant pas attendu qu’on leur conte quoique ce soit, elles ont choisi de raconter ce qui leur plaisait et ont créé leur compagnie dès la sortie des études. Cali Kroonen in Le petit Cyrano)