DEBOUT!

Spectacle pour tous à partir de 8 ans

Mention du Jury pour la Thématique aux Rencontres Jeunes Publics de Huy 2010

 

Depuis que leur petit frère Eliot est mort, la maison de Lucie et Léa s’est éteinte, et Maman aussi. Il ne faut pas faire de bruit, il ne faut pas déranger. Alors, pour continuer à jouer et à rire, pour retrouver Eliot et pour comprendre, Lucie et Léa vont tous les jours au cimetière. Elles y trouvent un terrain de jeu ouvert à toutes les fantaisies, un espace libre pour crier et imaginer, un endroit où la vie continue.

Avec une bonne dose d’humour et d’humanité, cette histoire raconte comment la vie reprend ses droits par tous les chemins possibles, comment l’irrépressible geyser de vie de l’enfance redonne de l’espoir, même dans le deuil.  Tour à tour fort, drôle, tendre, secouant et vibrant, ce spectacle est un cocktail qui fait du bien au coeur et à l’âme !

Mise en scène : Emmanuel Guillaume, assisté de Maud Lefebvre
Ecriture : Stéphanie Mangez
Co-écriture : Anne-Claire Van Oudenhove, Mélissa Leon Martin.
Jeu : Melissa Leon Martin, Stéphanie Mangez et Anne-Claire Van Oudenhove
Scénographie : Cécile Balate
Construction décor : Julien de Vischer
Création lumière : Benoît Lavalard
Régie : Bertrand Monette
Création vidéo : Fabrice Aussel
Création maquillage : Odile Desamory
Photos : Quentin Van der Vennet
Graphisme : Martin Landmeters
Diffusion: Anne Baujeant

   

Extrait de presse 

  • « (…) Debout !, par la cie La Tête à l’Envers réussit le pari, oh combien difficile, de rire de la mort. » La Libre Belgique, août 2010
  • « Très apprécié à Huy, leur spectacle « Debout ! » (…) a touché par sa justesse et par l’écriture, audacieuse, personnelle et parfois crue de Stéphanie Mangez(…) » La Libre Belgique, septembre 2010
  • « Avec très peu de moyens-quelques caisses-et une formidable énergie, les comédiennes jouent l’enfance avec une grande sincérité. Beaucoup de fougue, des propos tantôt crus, tantôt sensibles(…) offrent un spectacle qui explore la thématique du deuil sans ambages et arrive à toucher juste, en parlant vrai ». Le Ligueur n°17, septembre 2010 (Dossier de presse)